L’endurolle

Voilà la rétrospective de l’endurolle, un peu tardive …

On se donne rendez-vous à 6h30 à Courpière. Une fois les vélos chargés, nous voilà partis au col du montoncel où à lieu le départ de l’endurolle #4. Il a plus la veille, le temps est gris. Pendant la journée il y aura de petites averses. Petit à petit les conccurents arrivent et l’heure de départ se rapproche. L’excitation, le stress et la concentration se font de plus en plus présents.

9h00 : Le départ est lancé, on commence par une petite liaison assez roulante pour ce mettre en jambe qui nous permet d’arriver au départ de la première spéciale en bonne conditions. Les 2 premières spéciales sont assez techniques et piégeuse avec de bonnes relance. Attention de ne pas trop s’enflammer au début… Une fois les 2 spéciales terminé on prend le bus pour remonter au départ et on finit en vélo pour arriver au sommet du col du montoncel.

La 3éme spéciale, LA plus mythique et personnelement la plus belle avec la spéciale 4. Pour cette 3ème spé, au début les bois sont assez large jonché de gros cailloux, il faut bien choisir sa trajectoire, pas évident sans repérage. D’ailleurs quelques uns du club s’y sont perdus.. Puis on enchaine sur un bon single qui nous envois sur une grosse relance bien fatiguante. Pour terminé un single magnifique au milieu des fougère dans la pente avec double trajectoire.

La spéciale 3 à peine terminé on arrive déjà sur la spé 4 qui nous descend au barrage de la muratte avec un beau paysage que l’on peut admirer car on pédale autour du barrage. Dans cette spé encore des singles mais plus techique sont de mise.

http://www.zapiks.fr/l-endurolle-2013-des-bois-no-2.html

Pour arrivé à la spé 5, une grosse liaison en monté nous attend. Avant de partir on en profite pour souffler. Cette spécial est sous-bois avec pleins de feuilles morte sur la trace. Elle est tout en lacets sans de grosses difficultés technique mais principalement descendante, c’est que du bonheur !

De retour en liaison assez longue qui monte aussi, la fatigue se fait sentir.. Le départ de la spé se fait au calvaire de st-rémy, une belle vue sur st rémy et l’autouroute A89 nous permet de se reposer et de se détendre avant une spé typé DH et très courte. Le départ est en sous-bois pleins de virage qui coupe la vitesse et donne une impression de lenteur. Attention à ne pas laisser installer un faux rythme. Pour sortir du sous-bois deux rupturs de pentes sont de mises. L’arrivée se fait dans un champs avec dèvers un peu glissant (ndlr il à plu ).

Les spéciales terminées on termine de descendre au plan de st rémy au dessus de la fameuse carrière de The race et championnat du monde enduro moto. On nettoie les vélos puis direction la salle des fêtes où nous attend une bonne potée Auvergnate pour remplir nos estomac vide et qui réchauffe. Tout le monde en profite pour revenir sur ses exploit de la journée.

Pour conclure l’endurolle #4, fut une bonne expérience pour tous avec des bénévoles sympatiques et compétant que l’on ne remerciera jamais assez. La bonne humeur, les chutes et les ennuis mécanique furent de misent. Tout le monde s’est pris au jeux sur ce beau tracé. Rendez-vous l’année prochaine sans aucun doute avec de meilleurs performance..

Ce contenu a été publié dans Nouveautés, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.